Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On déteste le trafic d'animaux !

Au début des années 2000, des douaniers français ont récupéré en trois ans un peu plus de 2300 animaux sauvages protégés et issus du trafic d'animaux !  C'est totalement scandaleux et évidemment c'est pour les revendre à des trafiquants et cela menace certaines espèces. La mission d'un douanier c'est de vérifier la marchandises des voyageurs dans la limite de la loi. Parfois ils ont des surprises , par exemple, dans le train qui relie Paris à Francfort, ils ont trouvé 19 pythons et 30 varans, de grands lézards dont le commerce est totalement interdit. Lutter contre ce trafic est très difficile car les trafiquants sont très bien organisés et la loi française n'est pas assez  sévère. En 1973, 154 pays ont signé la convention de Washington, celle-ci dresse la liste des 3000 animaux et 40000 plantes menacées de disparition dans le monde. Je trouve que le trafic des animaux c'est choquant et affreux et il faudrait améliorer la loi pour protéger tous les animaux. Le commerce illégal d'espaces animaux sauvages ils sont capturé dans leur milieu naturel , certain sont tués par les braconniers pour une partie de leur corps et ce trafic cruel menace la survie de nombreuses espèces chassées jusque dans les parcs protèges. Plus les animaux sont rares et plus il traqués, car son prix augmente sur le marche noir. les organisateurs utilisent ce trafic pour gagner énormément d'argent. Pour vaincre ce trafic illégal, les Etats s'associent. Des grandes entreprises  du numérique, de leur côté, se liguent contre la vente d'espèces sauvages en ligne. Le 3 mars, les Nations unies organisent la Journée mondiale de la vie sauvage. Je pense les animaux devraient être mieux respectés, ni pour être vendu et ni pour être traquée par  les trafiquant et ou par les braconniers. Car les lois devraient être plus sévères pour ceux qui les chasse. Je déteste les personnes qui font ce trafic . Personne ne voudrait subir ce que vivent ces animaux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :